Les compostiers

compost collectif urbain

Actus du moment

C’est le nom de la campagne de financement participatif que les Compostiers...

Innovez avec les Compostiers

Les utilisations du compost

Reconnaître un compost mûr

Un compost prêt à être utilisé est avant tout caractérisé par un aspect homogène, une couleur sombre (brun foncé), une structure grumeleuse, fine, friable et une agréable odeur de sous bois.

Lors de la récolte il se peut que toute la matière brune n’ait pas été décomposée et donne un aspect grossier au compost. Dans ce cas on peut tamiser le compost. Pour cela, projeter le compost contre une grille à l’aide d’une pelle. Récupérer les matières ligneuses et leur faire refaire un cycle de compostage.

Les bienfaits du compost

Le compost est considéré comme un amendement et non un engrais. Il apporte azote, phosphore et potassium mais a une tendance à les mettre à disposition des plantes sur une longue période de temps contrairement aux engrais chimiques qui ont une action immédiate.

Le compost apporte de la matière organique aux sols, augmente le drainage dans les sols lourds et argileux, la rétention d’eau dans les sols légers et sableux et dégage des espaces pour la circulation de l’air et de l’eau.

Les utilisations du compost

Le compost peut être utilisé de différentes façons selon les buts recherchés :

  • En paillage : Recouvrez le sol d’une couche de compost (3 à 5 kg/m²)

Avant les chaleurs de l’été ou les gels de l’hiver, le compost peut être utilisé en paillage pour protéger les sols.

  • En amendement organique : Incorporez le compost en grande quantité (2 à 8 kg/m²) dans les premiers centimètres de surface

Le printemps est la période idéale pour amender vos sols en préparation des plantations. Le compost va en effet enrichir le sol en minéraux (azote, phosphore, potassium, …) qui sont nécessaires à la croissance des plantes.

  • Terreau : Le compost peut être utilisé pour faire votre propre terreau. Selon les utilisations que vous souhaitez en faire, suivez les recommandations suivantes :

Pour les semis : Mélangez 3L de terre, 3L de compost et 3L de sable

Pour les rempotages : Mélangez 4L de terre, 4L de compost et 3L de sable

A ces préparations, on peut aussi ajouter 30grammes de chaux dolomitique (pour l’apport de calcium, indispensable aux plantes)