Comment utiliser un lombricompost

0
274

Le lombricompostage ou vermicompostage est une méthode de décomposition des déchets organiques grâce à l’activité de vers de compost (appelés Eisenia) aidés de milliards d’organismes décomposeurs. Il permet de transformer les résidus de cuisine en un riche amendement pour les sols (le lombricompost) et en un engrais liquide d’excellente qualité (le ‘thé de vers’ ou jus de compost).

Comment ça marche ?

Le lombricompostage se pratique dans un contenant fermé et il est donc idéal pour ceux qui n’ont pas accès à un jardin et qui ne peuvent faire de compostage en extérieur.

Dans un système à plateau (voir schéma ci-contre), les vers sont déposés dans le plateau 1 dans 3 à 5 cm de litière (mélange de papier/carton, compost et sable).

Dans ce même plateau 1 on apporte les déchets de cuisine frais qui seront décomposés par tout un écosystème : les vers mais aussi des bactéries, champignons, protozoaires …

Avec la décomposition, les déchets deviennent plus fins et tombent dans les étages inférieurs.

On pourra donc récupérer le compost mur dans le dernier bac. C’est aussi le cas de l’eau contenue dans les déchets qui percole à travers les bacs et produit le jus ou ‘thé de compost’

Installez vos vers confortablement

Quelque soit le lombricomposteur que vous choisirez (du commerce, artisanal ou auto-construit), il y a quelques règles pratiques à respecter.

Laissez vos vers dans l’obscurité et au calme :

Vivant dans le sol, ces petites bêtes n’aiment pas la lumière ni les vibrations (qui annoncent des prédateurs !)

Installez-les au chaud : Pour un bon développement, Eisenia aime les milieu x tempérés entre 15°C et 25°C qui ne sont pas soumis à de trop grandes variations de température ;

Conservez un bon taux d’humidité : Les vers respirent par la peau et pour cela ils sécrètent un mucus. Si le milieu est trop sec, le mucus ne joue plus son rôle et les vers meurent asphyxiés. Si besoin, humidifiez le milieu en pulvérisant de l’eau ou en ajoutant du carton humide.

Préparez vos absences : Les vers peuvent survivre jusqu’à 5 semaines sans apport de nourriture mais vous devez avoir bien préparé votre départ : déchets en quantité, humidité suffisante, …

A votre retour, recommencez à alimenter le lombricomposteur en petites quantités et avec des déchets facilement dégradables (salade, épluchures de pommes/poires, …)

Préparez leur un bon repas

à volonté :

  • Les épluchures de fruits et légumes en morceaux
  • Le marc de café (avec le filtre si est en papier non chloré!) et le thé
  • Papier journal, carton brun, boites d’œuf, essuie-tout et rouleaux de papier
    toilettes découpés en morceaux
  • Coquilles d’œuf pillées (ou du sable !)
  • Miettes de pain

En petites quantités :

  • Riz et pâtes sans sauce
  • Épluchures de pommes de terre (difficiles à digérer par les vers)
  • Écorces d’agrumes (très acides + légère action bactéricide)
  • Ail/oignon (légère action vermifuge)
  • Fromage (quelques croûtes, OK. Plus, attention aux odeurs et aux mouches !)

Ne pas donner :

  • Viande, os, poisson
  • Corps gras (sauces, huile, …)
  • Tous les produits non biodégradables

En quelle quantité mangent les vers de lombricomposteur ?

L’Eisenia mange environ la moitié de son poids par jour. Si vous avez 500g de vers dans votre lombricomposteur, apportez 250g de déchets maximum par jour en attendant que les vers se reproduisent.

Conseils de préparation :

  1. Coupez/hachez tous les déchets en morceaux
  2. Stockez les déchets quelques jours dans un contenant fermé (attention pas plus de 3-4 jours!) En effet, les vers qui n’ont pas de dents vont s’attaquer aux déchets déjà en cours de décomposition par l’action des bactéries et des champignons
  3. Vous pouvez maintenant ajouter les déchets dans le lombricomposteur en les enfouissant grâce à une petite griffe de jardinage

En cas de problèmes ?

SymptômesRaisonsSolutions
Apparition de mouches à fruits– Les déchets sont exposés à l’air libre et les mouches peuvent
pondre dessus
– Il y a trop de déchets
– Enfouissez les déchets frais
– Retirer une partie des déchets
Mauvaises odeursIl n’y a pas assez d’oxygène dans le lombricomposteurAjoutez de la matière sèche :
carton, papier et diminuer les
apports de déchets frais
Les vers montent sur
les parois du
lombricomposteur (ils
ne sortent jamais de
peur de la lumière !)
La litière est trop humide
La litière est trop acide
Les conditions sont devenues
malsaines pour les vers
Ajoutez de la matière sèche :
carton, papier et ouvrez le
lombricomposteur
Ajoutez des coquilles d’œuf
pillés ou de la chaux
dolomitique
Récoltez le lombricompost et
redémarrez avec une litière
neuve

Ça a du bon d’être hermaphrodite !

L’Eisenia peut se reproduire toutes les 2 semaines et à raison de 3-4
vers par cocon, la population de vers peut doubler en 2 mois !

Fascinante anatomie … Eisenia n’a ni oeil, ni dents, ni poumons mais 4 cœurs !

Utiliser le lombricompost

Après une période de 3 à 6 mois, vous pourrez récolter le lombricompost, le produit de la dégradation des déchets organiques par les vers et les micro-organismes présents.

La récolte se fait en répandant le lombricompost sur une table (protégée par un sac plastique, du carton, …) afin de pouvoir séparer les vers du substrat, soit directement à la main, soit en appliquant une lampe sur le tas de compost, ce qui fera fuir les vers en profondeur dans le tas duquel vous pourrez récupérer la couche supérieure.

Utilisez votre lombricompost en fine couche dans vos jardinières ou en mélange avec 2/3 de terre végétale pour rempoter vos plantes ou faire des semis.

Le thé de vers

On appelle thé de vers ou jus de compost, le liquide qui s’écoule du lombricomposteur. Il provient des déchets humides, notamment des fruits et légumes qui sont composés d’environ 90% d’eau.

Par gravitation, cette eau percole à travers le lombricompost et se gorge de nutriments qui auront les mêmes propriétés qu’un engrais liquide.

Utilisez le thé pour arroser vos plantes ou vaporiser le sur les feuilles.

ATTENTION, le thé de vers est très concentré, il faut le diluer au 1/10ème avant utilisation !

Article précédentLes principes du compostage
Article suivantComment éviter les odeurs dans un composteur ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici