Installer un arrosage par goutte a goutte automatique dans son jardin

0
92

Un arrosage par goutte à goutte est un système très ingénieux qui vous fera faire des économies d’eau, surtout lorsque l’on connaît la consommation faite pour l’arrosage de notre jardin. Le potager, les parterres ou les haies consomment beaucoup d’eau, essayons de réduire notre facture.

Un arrosage efficace et économique

Grâce à la micro-irrigation ou irrigation par goutte à goutte, vous économiserez l’eau. C’est la méthode la plus efficace pour maintenir des niveaux d’humidité suffisants au niveau des racines de toutes vos plantes. L’utilité d’un tel système peut être envisagé pour des plantes en pot ou des plates-bandes, haies etc.

L’installation est simple et sans trop d’efforts, elle peut être automatisée ou non. La corvée d’arrosage ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Comment poser un goutte à goutte ?

Installer un système de goutte à goutte n’est pas très compliqué, cependant, soyons méthodique.

Les matériaux nécessaires

  • Un programmateur ou un système manuel à 2 ou 4 voies.
  • Des filtres sont obligatoires pour éviter le colmatage des petits tuyaux, en particulier pour l’eau des puits, des réservoirs ou de l’eau calcaire.

Elaborer un plan d’irrigation

Un plan n’est pas systématique mais il est préférable de savoir où placer le goutte à goutte. Il est judicieux de choisir le type de goutteur en fonction des plantations à irriguer, il en existe de différentes grosseurs.

Un plan permet également d’évaluer la longueur du tuyau principal et secondaire. Pour une longueur de 15 mètres, vous aurez besoin de 25 goutteurs.

La pression est à surveiller, il ne faut pas que le débit des goutteurs ou micro-buses soit supérieur au débit du régulateur de pression.

Contrôler la pression

Contrôler la pression est essentiel, l’arrosage sera ainsi au top de son efficacité. Un réducteur de pression doit ainsi être installé car la pression de fonctionnement du système d’irrigation doit être comprise entre 2,5 et 3,5 bars. Il sera installé directement à l’extrémité du robinet ou si l’installation est automatisée, après le programmateur.

L’équipement d’irrigation combine un filtre à eau et un réducteur de pression.

Pour couvrir la distance entre le robinet et le point d’eau, un tuyau d’arrosage de surface peut suffire. Si une pompe est installée, il faudra se munir d’un tuyau enterré en polyéthylène.

Il existe plusieurs sortes de tuyau, à choisir selon la pente du terrain comme une gaine goutte à goutte, un tuyau perforé ou un tuyau de surface ou enterré. Des raccords seront nécessaires pour prolonger les tuyaux mais aussi, prévoir des tés, des croix, des coudes et des vannes pour isoler le réseau. Ces vannes seront utiles pour ouvrir ou fermer certaines parties du réseau.

Savoir si la pression est suffisante

  • Si votre eau provient du réseau d’eau potable, comme par exemple d’un robinet à l’extérieur de votre maison, la pression de sortie doit être comprise entre 2,5 et 3,5 bars. De cette manière, vous obtiendrez un arrosage goutte à goutte d’excellente qualité.
  • Si l’eau que vous voulez utiliser se trouve dans un réservoir vous pourrez vous servir d’une pompe qui transportera l’eau assez facilement. Un autre moyen d’acheminer l’eau d’un réservoir est de se servir d’une pente naturelle mais attention d’arriver à produire une pression assez importante. Pour cela, il faudra un dénivelé entre la cuve et l’irrigation d’au moins 20 mètres, ceci est un minimum (1 barre de pression pour 10 mètres de dénivelé).

Un goutte à goutte peut donc vous faire économiser une eau précieuse avec une mise en oeuvre sans trop de difficultés. Quelques règles sont tout de même à respecter pour obtenir un arrosage efficace. Une fois en place, il pourra être utilisé durant de nombreuses années.

Article précédentCes trucs à savoir avant de démarrer son potager de balcon
Article suivantDes paillages décoratifs durables

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici