Ces trucs à savoir avant de démarrer son potager de balcon

0
138

Alors que les américains de San Francisco ont réintroduit les potagers urbains et que ceux de New York cultivent fruits et légumes sur les toits pour nourrir des quartiers entiers, les français ne sont pas en reste puisque de plus en plus de fruits et légumes s’épanouissent sur les balcons hexagonaux.

il est concrètement impossible de nourrir toute une famille avec les cultures d’un balcon, les plantations potagères sont en revanche plébiscitées pour leur beauté : rouge, violet, vert, jaune, parme, bleu, les fruits et légumes offrent une large palettes de formes et couleurs qui réinvente l’esthétisme de nos terrasses et balconnets. Entre tendance locavore, envie de nature et souci d’économie le phénomène fait de plus en plus d’adeptes partout en France, si bien que les enseignes de jardinages développent chacune leur gamme de plants, pots et ustensiles adaptés aux surfaces extérieures réduites. Mais si les légumes de balcon sont de plus en plus populaires, ne s’improvise pas maraîcher de balcon qui veut ! Jardiner et paysager une aussi petite surface reste un véritable art…

  • Quels fruits et légumes peut-on cultiver sur nos balcons ?
  • Quels pots choisir ?
  • Comment jardiner sur un tout petit balcon ?
  • Quel rendement peut on espérer ?

Sont autant de questions que l’on se pose lorsqu’on s’apprête à transformer son balcon en véritable potager.

Si la vie urbaine vous a coupé de quelques réflexes et savoirs essentiels en la matière, nous vous proposons la lecture de ce billet avant de reverdir votre balcon.

tomates balcon

A quelles obligations se conformer pour cultiver sur un balcon ?

A peu près tout, ou presque rien… Tout dépend du règlement de votre copropriété voire même des règles d’urbanisme de votre ville. De manière générale toute végétation sur les balcons est appréciée et même encouragée, mais renseignez-vous au préalable avant de vous mettre à dos tout le voisinage. La lecture du règlement de copropriété fera généralement l’affaire. Sinon vous pouvez aussi faire le tour des sonnettes pour parler de votre projet à vos voisins, cela leur donnera peut-être des idées aussi !

Gare au nuisances !

Si vous envisagez de cultiver un grand nombre de fruits et légumes ayez comme leitmotiv de ne surtout pas nuire aux voisins du dessous. Jardinières qui dégorgent, feuilles mortes qui tombent ou même fruits pourris qui se décrochent sont quelques exemples de petites nuisances qui pourraient incommoder vos voisins du dessous si vous ne prenez pas votre nouveau rôle de jardinier au sérieux.

Attention au poids !

Les plantes, la terre, les pots, l’eau… L’ensemble peut parfois être assez lourd, veillez donc à ne pas dépasser la charge maximum que votre balcon peut supporter, sous peine de faire la une des journaux locaux… La marge est grande, un balcon standard peu supporter 350 kg par mètre carré, mais mieux vaut se renseigner si il s’agit une construction ancienne.

petits pots potager balcon

Quelles plantes cultiver sur un balcon ?

Evitez les légumes à racines profondes

Comme vous l’imaginez déjà tous les types de fruits et légumes ne pourront s’épanouir sur une surface aussi restreinte. Nous vous conseillons donc les petites plantes et les petits fruits et légumes qui demandent peu de profondeur de terre comme les radis, la ciboule et la ciboulette, les petits poivrons, les tomates cerises, les salades, les fraises, les groseilles. N’oubliez pas non plus les plantes aromatiques telles que le thym, le persil, l’estragon ou encore la menthe ! On peut aussi cultiver les courgettes en pot, mais attention les courgettes sont de véritables bestioles « tentaculesques », elles prennent de la place !

Vous verrez, même si votre mini potager ne contribue qu’à une infime partie seulement de votre alimentation, vous redécouvrirez sans doute le goût des aliments et des petits plaisirs sains et naturels qui vous redonneront votre âme d’enfant !

Pensez au grimpant et au tombant

Les plantes grimpantes sont aussi bien adaptées au balcon : kiwi, vigne vierge, certaines espèces de tomates et de fraises s’accrocheront à votre mur sans prendre beaucoup de surface au sol.

Adaptez vos plantations à l’exposition

Il est également important que vous choisissiez vos plantes en fonction de l’exposition de votre balcon. Les orientations idéales sont sud et sud-ouest, mais il faut aussi prendre en considération l’ombre des immeubles voisins.

N’envisagez les légumes du soleil qu’en cas d’exposition maximum au soleil. En effet, les tomates par exemple nécessitent environ 8 heures de soleil par jour… Pour les espèces moins demandeuses de soleil comme les salades, les radis et les plantes aromatiques assurez-vous un minimum de 4 heures d’ensoleillement par jour.

A peu près tous les balcons peuvent cultiver leur potager, mais la tâche sera très difficile voire impossible si ce dernier est orienté plein nord et au fond d’une cour intérieure.

Quels pots et supports choisir ?

Couleurs vives, formes insolites, bacs, jardinières, cubes ou pots traditionnels il n’y a jamais eu autant de choix, de quoi donner un véritable caractère à votre balcon ! Au delà de l’esthétique il est important de choisir la bonne matière. Le plastique star des années 80 est peut-être très léger mais il chauffe très fort au soleil au risque de brûler vos plantes et ses racines. Nous conseillons plutôt des pots à base de bois, de carton ou tout simplement de terre cuite afin de laisser passer l’air et l’humidité.

Bon à savoir :

Si vous choisissez de planter une seule plante par pot, sa croissance sera d’autant plus vive car elle ne sera en concurrence avec aucune autre plante, il vous sera donc plus facile de faire croire à vos amis que vous avez la main verte :)

Si en revanche vous souhaitez absolument étaler des jardinières sur votre balcon et mélanger différentes plantes entre elles, veuillez absolument à associer des plantes « amies ». En effet, les jardiniers en herbe le savent, certaines plantes se stimulent mutuellement alors que d’autres au contraire ne font pas bon ménage ensemble. Par exemple les radis sont à associer avec les salades, les carottes avec les oignons, les tomates avec le basilic et les œillets d’Inde.

Comment entretenir un potager de balcon ?

Cette question taraude forcément les jardiniers velléitaires ! Si beaucoup se laissent séduire par l’idée d’un potager sur leur balcon, elle les renvoie aussi souvent à l’image de leur grand-mère se plaignant de la corvée de jardinage…

N’ayez crainte, les contraintes d’un potager de balcon seront inversement proportionnelles à celle d’un véritable jardin nourrissant une famille entière !

Un bref arrosage le matin et un autre tard le soir suffiront. 5 min à chaque fois seront suffisantes, à moins que vous arriviez à recréer les fameux jardins suspendus de Babylone !

Pour la terre, il est conseillé de la biner légèrement dès qu’elle se fait dure et de mettre un peu d’engrais lors de la mise en pot.

Pour les plus empotés d’entre vous les magasins spécialisés vendent même des kit prêts à l’emploi. La graine déjà planté, l’engrais déjà dosé, votre seule rôle consistera à arroser le tout. Et si vous n’en avez pas le temps il est même possible d’installer un goutteur !

Article précédent4 équipements indispensables pour un jardin durable
Article suivantInstaller un arrosage par goutte a goutte automatique dans son jardin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici